Panier d’achat
Simon Laganière
_
Après avoir longtemps incarné le personnage de Mario Goyette dans le groupe Les frères Goyette, Simon Laganière range maintenant sa fausse moustache.  Avec ce projet musical, l'auteur-compositeur-interprète aura fait paraître quatre albums. En 2011, leur disque Rencontre du troisième âge fut en nomination à l'ADISQ dans la catégorie Album country de l'année. Ce projet musical qui combine à la fois l'humour, la performance et la chanson a servi d'école ainsi que de laboratoire puisque c'est à partir des personnages fictifs du groupe que Simon Laganière a appris son métier de réalisateur.
 
C'est principalement à travers le court métrage que l'artiste originaire de Champlain s'est illustré. Bon nombre de ses oeuvres ont parcouru les festivals. Son plus récent film, Suivre la piste du renard (2014), s'est retrouvé en nomination dans la catégorie  Meilleur court métrage dramatique au Prix Écran Canadiens ainsi qu'au Jutra. Pour Simon Laganière, ce désir de vouloir raconter des histoires ne se traduit pas qu'au cinéma, puisque la chanson demeure pour lui un outil idéal pour créer des images et illustrer un récit.
 
L'album Samedi soir de semaine a été créé avec le constant désir de vouloir raconter des histoires. À la manière de scènes de film, chaque chanson implique des personnages ordinaires au coeur de situations insolites telles que combattre un grizzly à l'aide d'une baguette de pool. Inspiré musicalement par des artistes tels que Feist, Jean Leloup et Jeff Buckley, Simon Laganière a confié la réalisation du projet à Matthieu Beaumont (Tricot machine, Catherine Leduc).  




PHOTOS
_




Contact
_
Presse 
Justine A.-Lebrun

Radio
Myriam Lefebvre

Spectacles
Alexandre Giguère

Éditions
Carmel Scurti-Belley
LES SPECTACLES
_

Aucun spectacle annoncé pour le moment.

Spectacles passés

albums
_

Simon Laganière - Samedi soir de semaine
Boutique

Les 9 chansons de Samedi soir de semaine dépeignent des histoires, inspirées de faits divers dénichés dans l’actualité, de charmants pas fiables unis par le malheur - et l’astuce, aussi. Le portrait large, d’un centre de table mis en feu à la blague dans un party à des défis d’escalade en boisson, d’un vol de guichet automatique en traîneau à chiens à un accouchement de fortune avec des gants de vaisselle au milieu de caisses de vides, Laganière brosse et tisse, avec des épingles tirées du jeu dans une sélection naturelle de bons mauvais plans. Il salue aussi Sixto Rodriguez en adaptant sa «Crucify Your Mind» en «Se planter un clou dans l’pied».
 
D’abord charpenté par Laganière puis remanié avec Matthieu Beaumont (Tricot machine, Catherine Leduc), Samedi soir de semaine a été enregistré un peu chez ce dernier en Mauricie et surtout au Breakglass Studios à Montréal avec Tonio Morin-Vargas (Canailles, Mon Doux Saigneur), puis a été mixé quelque part entre les deux par Julien Mineau (Malajube, Fontarabie), avec les services de Dominic Desjardins (Bernard Adamus, Jazz Street Boys) à la guitare électrique, Benoît Coulombe (Bernard Adamus, Benoît Paradis Trio) à la basse et à la contrebasse, Gabriel Lemieux-Maillé (Chantal Archambault, Dan Livingstone) à la batterie et Catherine Leduc aux quelques chœurs.