Panier d’achat
Jimmy Hunt
_

Jimmy Hunt a eu de multiples incarnations depuis son arrivée à Montréal : homme-orchestre, gentleman rockeur au sein de Chocolat et chanteur de charme en duo avec Cœur de pirate, notamment. C’est avec un album qui lui est homonyme que Jimmy Hunt se fait mieux connaître du grand public, en solo. L’album paraît chez Grosse Boîte en octobre 2010. Puis, l’auteur-compositeur-interprète croule sous les éloges ; nommé au Gala de l’ADISQ dans les catégories Album de l’année – Folk contemporain et Révélation de l’année, et est lauréat au GAMIQ, dans les catégories Auteur-compositeur de l’année et Album chanson de l’année. Puis, pour bien conclure le cycle de cet album, Jimmy est des Révélations Radio-Canada 2011-2012, qui soulignent l’excellence d’artistes francophones de la relève.

Le temps passe, et après les vagues et la vie normale, Jimmy Hunt nous revient avec un album qui court, qui court : Maladie d’amour. On y retrouve le côté folk qui a fait la grâce du premier album, mais évidemment, Jimmy n’allait pas en rester là. En effet, l’album oppose aussi des envolées électro touffues à des textes minimalistes. On ne voudrait pas trop en mettre, mais on va y aller : il y a résolument du Gainsbourg dans ce Maladie d’amour, par l’innovation, la dégaine, et… que dire de la pochette.

On doit aussi ces explorations sonores à deux proches collaborateurs de Jimmy Hunt qui l’ont accompagné en spectacle, soit le claviériste et programmeur de choses électroniques Christophe Lamarche-Ledoux (Organ Mood) et le multi-instrumentiste Emmanuel Éthier (Passwords). Le premier a assuré la prise de son et les arrangements de certaines pièces, le deuxième la réalisation et tous deux ont joué sur l’album.

Maladie d’amour, c’est du dense qui se danse.





Liens
_

jimmyhunt.bandcamp.com
facebook.com/pageofficielledejimmyhunt


PHOTOS
_




Contact
_

Presse: Emilie Darveau
Radio: Myriam Lefebvre
Spectacles: Julien Hébert-Maheu
Éditions: Roseline Rousseau-Gagnon

LES SPECTACLES
_

Aucun spectacle annoncé pour le moment.

Spectacles passés

albums
_

Jimmy Hunt - L’un dans l’autre / Jimmy’s song
Boutique

DISPONIBLE EN FORMAT NUMÉRIQUE SEULEMENT 


Jimmy Hunt - MALADIE D’AMOUR
Boutique

Jimmy Hunt nous revient avec un album qui court, qui court : Maladie d’amour. On y retrouve le côté folk qui a fait la grâce du premier album, mais évidemment, Jimmy n’allait pas en rester là. En effet, l’album oppose aussi des envolées électro touffues à des textes minimalistes. On ne voudrait pas trop en mettre, mais on va y aller : il y a résolument du Gainsbourg dans ce Maladie d’amour, par l’innovation, la dégaine, et… que dire de la pochette.

On doit aussi ces explorations sonores à deux proches collaborateurs de Jimmy Hunt qui l’ont accompagné en spectacle, soit le claviériste et programmeur de choses électroniques Christophe Lamarche-Ledoux (Organ Mood) et le multi-instrumentiste Emmanuel Éthier (Passwords). Le premier a assuré la prise de son et les arrangements de certaines pièces, le deuxième la réalisation et tous deux ont joué sur l’album.

Maladie d’amour, c’est du dense qui se danse. 


Jimmy Hunt - 7"
Boutique

Ce 7" comporte deux nouvelles chansons, enregistrée à l'automne 2011 au Studio 12 de Radio-Canada.


Jimmy Hunt - Jimmy Hunt
Boutique

Nous sommes très heureux de vous présenter le premier album solo de Jimmy Hunt. Certains le reconnaîtront comme chanteur d'anciens groupes rock, d'autres par son duo « Pour un infidèle » avec Cœur de pirate. Peu importe le passé, c'est ici en tant qu'auteur-compositeur-interprète qu'il se réincarne et d'élégante façon. Tout ça emballé de folk américain et chanson française, avec un bonus de confettis.

L'album a été enregistré au mythique Hotel2Tango par Radwan Ghazi Moumneh (We Are Wolves, Clues, Sam Shalabi, Pas Chic Chic!, Thee Silver Mt. Zion) qui a mis de l'avant des arrangements dignes des plus grandes musiques de film, mais en gardant toujours pas trop loin le 4/4 et la rythmique rock qui ont fait de Jimmy Hunt ce qu'il est. Racines powerpop, guitares acoustiques, chœurs, envolées de cordes, décidemment pas ce qu'on s'attend d'un album chanson. Appelons donc ceci de la powerchanson.