Panier d’achat
Fanny Bloom
_

Fanny Bloom grandit à la campagne avec des cœurs au bout de chacun de ses doigts, avec aussi des paillettes dans la voix. Plus tard, avec deux garçons, elle pianote, compose et écrit des chansons qui forment un trio en plein de couleurs, en rose surtout, avec le temps. En 2008, Fanny Bloom, Thomas Hébert et Julien Harbec créent la formation La Patère Rose et remportent rapidement la grosse médaille en or à la 12ième édition des Francouvertes. Ils lancent un premier album puis un EP sous l’étiquette Grosse Boîte au Québec puis chez Naïve, en France et tournent ici et là-bas. Fanny évolue donc dans une musicalité à trois têtes pour bâtir une voix de femme capable de dessiner des frissons sur les bras des gens qui l’écoutent, mais aussi de séduire avec les aimants qu’elle a de cachés partout. La Patère Rose offrira sa musique ainsi, puis se séparera à l’été de 2011 parce que c’est comme ça. Elle teint alors ses cheveux en blond très blond et recommence à écrire. Elle devient une Apprentie Guerrière, une artiste solo au son plus lourd, plus dense, plus complexe.

Fanny Bloom délaisse l’enfant couettée, les rubans, sa palette de roses et recolle ses doigts en cœur sur un piano avec un homme-orchestre, Étienne Dupuis-Cloutier. Ensemble, ils travaillent sur un album qui revisite la voix et la musique de Fanny sous des influences comme Lykki Li, The Do, Gonzales, Sébastien Tellier et Chopin. Ce nouveau premier disque forme un recueil de textes moins naïf, mais plutôt sage et lucide ; Fanny Bloom devient une artiste aux mots d’amour, aux mots de désillusions aussi. Elle ajoute un nouvel ingrédient qui-goûte-bon, une touche poivrée à ses chansons ; de la sexualité subtile, autant dans le son que dans les textes.

Fanny-femme garoche la naïveté au bout de ses bras.
La musique de Fanny Bloom fera danser les filles en ivresse et en robe courte, fera danser les garçons qui flirtent avec les yeux, les sons de cet album forment une symbiose pour créer une ambiance de corps à cœur, de peau à piano. Apprentie Guerrière, c’est un album bouillant ; Bloom signe une œuvre en grande dame, un disque qui combine le piano d’avant avec un électro plus prononcé, plus urbain, mais tellement intime.

Fanny Bloom, en sensualité, surtout, crée un album capable, encore une fois, de dessiner son intensité en rangeant toutefois ses crayons de cire aux couleurs de filles pour de la musique à lèvres rouges foncées, pour de la musique à cheveux mêlés.

La sortie d’Apprentie Guerrière est prévue pour mars 2012 chez les disques Grosse Boîte.




Liens
_

www.fannybloom.com/
musique.fannybloom.com/


Vidéos
_

Fanny Bloom || Tes bijoux [vidéoclip officiel]Fanny Bloom ||  Parfait parfait [vidéoclip officiel]Fanny Bloom || Avant-goût d’Apprentie guerrière


PHOTOS
_




Contact
_

Gérance : Eli Bissonnette et Audrey Canuel

Relations de presse : Marianne Drolet-Paré

Promo radio : Claudie Jalbert

Booking : Julien H. Maheu

Coordination des éditions et demandes de synchronisation : Roseline Rousseau-Gagnon

LES SPECTACLES
_

Aucun spectacle annoncé pour le moment.

Spectacles passés

albums
_

Fanny Bloom - Apprentie guerrière
Boutique

La musique de Fanny Bloom fera flirter, danser et pleurer. Elle apaisera, elle excitera, réchauffera et rafraîchira. Fanny dessine maintenant ses chansons avec des néons et des feux de Bengale, elle fait du coloriage d’Apprentie guerrière, elle chante fort ses mots sans naïveté. Le premier extrait d’Apprentie guerrière, « Parfait parfait », naît sobrement d’une pièce au piano puis, un an plus tard, se transforme en une chanson étoilée, cosmico-amoureuse. Fanny Bloom chante du désir parfumé. Pour commencer. Pour que tout soit parfait.