Panier d’achat
Evelyne Brochu
_
Evelyne Brochu est née sous le signe du scorpion et a grandi quelque part dans l’Ouest-de-l’île de Montréal, fillette rapidement adolescente, entourée de quatre ou cinq garçons hirsutes au français cassé qui deviendront plus tard des membres des Stills ou de Chinatown. Jeune femme gracile et inspirée, elle plonge dans la poésie, la musique et les mots, bifurquant au gré de ses envies vers le Cégep de Saint-Laurent, où elle étudie tour à tour la danse et le jeu. Au café, flanquée de son inséparable Félix Dyotte, elle écrit des chansons tandis qu’il effleure sa guitare. Ils louvoieront ainsi pour quelques années, bardes des couloirs, à entonner des reprises de Belle and Sebastian et des Smiths.

Quelque part entre un passage au Conservatoire d’art dramatique et quelques séries télé (La promesse, Aveux), les hasards de l’existence ont voulu qu’Evelyne croise le réalisateur Denis Villeneuve, qui lance rapidement sa carrière au cinéma dans Polytechnique, où elle irradie auprès de Karine Vanasse. Elle tourbillonne ensuite entre Jean-Marc Vallée (Café de Flore, où elle partage l’écran avec son idole Vanessa Paradis) et Xavier Dolan (Tom à la ferme), scellant sa renommée d’actrice habitée et solaire. Tandis qu’elle brille à travers le monde au cinéma et au petit écran (Orphan Black, Camp X), elle cultive en parallèle, comme un petit secret, quelques collaborations musicales timides dont on garde en souvenir une voix cristalline et une dégaine irrésistible (Stefie Shock).

C’est en 2017, sur un balcon de Villeray, entre un verre de rosé et un pot de géranium, qu’elle et Félix Dyotte décident spontanément de raviver leur collaboration immémoriale, faisant paraître quelques semaines plus tard le duo « C’est l’été, c’est l’été, c’est l’été », dont les paroles avaient été ébauchées quinze ans plus tôt, au détour d’une balade à vélo. Cette rencontre stellaire donne lieu, quelques mois plus tard, à la naissance d’Evelyne Brochu, chanteuse assumée, sensuelle et rieuse, dont le premier album paraîtra à l’automne 2019 sous l’étiquette Grosse Boîte.

Portée par son frère cosmique Félix Dyotte aux paroles, mélodies et à la réalisation, Evelyne Brochu s’élève, incarnée et vive. Interprète-poète, elle revendique enfin ce pan d’elle-même trop longtemps laissé de côté et elle y prend un plaisir manifeste. Son incarnation musicale est mûrie et libérée, prête à être cueillie, loin des balbutiements habituels d’une première tentative. Entourée par son ami Philippe Brault, fin conseiller, à la prise de son et au mixage, et de musiciens aguerris, elle émerge avec une autorité insoupçonnée, pour notre plus grand délice.

Les deux premiers extraits de l’album à venir paraissent au printemps 2019, entrouvrant la porte d’une nouvelle voie d’exaltation pour Evelyne Brochu, femme multiple.



Liens
_

www.evelynebrochu.com
https://www.facebook.com/evelynebrochumu/
https://www.instagram.com/evelyne_brochu/


PHOTOS
_

LES SPECTACLES
_

Aucun spectacle annoncé pour le moment.

Spectacles passés

albums
_