Panier d’achat
Maude Audet
_
Fille de parents ouvriers, Maude Audet nait et grandit en banlieue de Québec. Adolescente des années 90, elle s’imprègne de la culture grunge et alternative du moment, mais aussi de folk et de rock’n roll. Elle s’enivre autant des Breeders, des Beatles que de Cohen et Leloup, voit les films de Tarantino, lit des livres de vampires et les poèmes de Jim Morrison. Imprégnée de l’œuvre de ses premières idoles, elle commence à jouer de la guitare et à chanter timidement, dans sa chambre décorée de lunes et de soleils.

Malgré cet engouement, elle voit la scène comme un rêve inaccessible et oriente ses études vers les Arts plastiques. Plus tard dans la vie, après la naissance de son deuxième fils, on lui confie le visuel d’un concert de chanson et elle ne peut plus nier qu’elle aimerait inverser les rôles. C’est là qu’elle décide d’assumer sa première passion et entrevois la possibilité d’une carrière d’auteure-compositrice- interprète.

Autodidacte, elle se mets à l’ouvrage et les chansons se créent naturellement. Sortie de nulle part aux yeux de certains, elle parvient à participer à plusieurs concours, apprends et se définie d’avantages. Elle rencontre Navet Confit, qui la parraine amicalement et à qui elle lègue la réalisation de ses premières ébauches. En est issu Le temps inventé, un collage de titres enregistrés sur plus d’un an, parut discrètement en 2013.

Très vite, elle entame la création de l’album Nous sommes le feu qu’elle considère son premier opus officiel. Lancé fin 2015, sa poésie achevée et ses ambiances folk-alternatives lui valent d’excellentes critiques et se démarquent. Malgré une sortie indépendante et une modeste commercialisation, elle fait bon nombre de spectacles et ouvre la soirée pour plusieurs artistes d’envergure. Les chansons font leur chemin et la notoriété de Maude aussi.

L’été dernier, elle fait paraître « non-officiellement » une adaptation francophone de Smells like teen spirit, qu’on partage et aime beaucoup. Depuis, elle a créé les chansons de son prochain album qu’elle souhaite inscrire dans l’esthétique qu’elle s’est maintenant clairement approprié. Pour ceci, la réalisation est confiée à Ariane Moffatt, choisie pour ses multiples talents et une grande sensibilité. La sortie est prévue pour l’automne 2017.

En dehors de sa carrière de chanteuse, Maude vit en ville mais se sauve souvent dans le bois. Ses intérêts sont maintenant trop vastes pour être résumés en deux lignes et elle espère beaucoup de la vie. 



PHOTOS
_

LES SPECTACLES
_

Québec, QC, Le Knock-Out (lancement - gratuit)
28 septembre 2017, 20:00

Pointe-aux-Trembles, Maison de la culture (première partie de Saratoga)
7 octobre 2017, 20:00

Saint-Adolphe-d’Howard, QC, L’Ange Vagabond
14 octobre 2017, 20:00

La Baie, QC, Bistro Café Summum (première partie de Saratoga)
21 octobre 2017, 20:00

Sainte-Agathe-des-Monts, Théâtre le Patriote (première partie de Saratoga)
25 octobre 2017, 20:00

Mont-Laurier, Muni Spec Espace Théâtre (première partie de Saratoga)
27 octobre 2017, 20:00

Montréal, QC, Club Soda - Coup de Coeur Francophone (en première partie de Saratoga)
4 novembre 2017, 20:00

Sherbrooke, La petite boîte noire
11 novembre 2017, 20:00

Disraeli, Cabaret des Arts (première partie de Saratoga)
16 décembre 2017, 20:00

Spectacles passés

albums
_

Maude Audet - Comme une odeur de déclin - Pré-commande
Boutique

Écrites au «tu», les chansons de Comme une odeur de déclin sont une main tendue vers ceux qui touchent l’artiste par leur vulnérabilité, qu’ils soient l’ami, l’amoureux ou l’étranger. Mêlant douceur et élan rock, elles prennent racines dans ce que Maude Audet écoutait adolescente. Désormais auteure-compositrice-interprète à la démarche claire et plus assumée, Maude s’est aussi inspirée de créatrices singulières comme Feist et PJ Harvey pour créer cette oeuvre nuancée où elle chasse la noirceur sans jamais, jamais, s’enfoncer la tête dans le sable. 
  
Sur Comme une odeur de déclin, Maude souhaitait donner une place importante aux femmes, de plus en plus prolifiques dans l’industrie de la musique. Elle a ainsi confié la réalisation de l’album à la talentueuse Ariane Moffatt. Issues d’univers très distincts, les deux artistes ont uni leurs idées et se sont entourées de musiciens exceptionnels tels que Marie-Pierre Arthur, Joe Grass, Robbie Kuster, Marianne Houle, Julie Boivin et Antoine Corriveau; ainsi que Pierre Girard à la prise de son et au mixage.

Comme une odeur de déclin est en prévente dès maintenant et sera disponible en magasin le 29 septembre. Le premier extrait « Gallaway Road» est téléchargeable instantanément lors de la précommande et peut être écouté sur les plateformes d’écoute en continu.